La grossesse extra utérine existe bel et bien après FIV et transfer d embryon Auteurs : Müller V et al dans la revue gynecology endocrinology September , 2016

CONTEXTE: La grossesse ectopique (EP) a été signalée dans 1,4 à 5% de toutes les grossesses cliniques résultant de la fécondation in vitro (FIV) et le transfert d’embryons (ET). Les données sur les facteurs associés à la conception assistée par FIV avec implantation d’embryons anormaux sont limitées. Une revue systématique et méta-analyse a été effectuée afin de déterminer s’il existe une association entre le jour de transfer (embryons à J2- J3 ou blastocyte à J5) ou le type (frais par rapport congelé / décongelé) de ET et Le taux de grossesses ectopiques (GE) . Les facteurs de risque pour les GE ont été évaluées dans une étude rétrospective de 1194 femmes enceintes /FIV entre 2010 et 2016 . RÉSULTATS: Seize documents ont été considérés pour la méta-analyse. Le taux de GE ne différait pas entre embryons frais transférés à J3 et J5 groupes ET et était plus élevé après transfer frais par rapport au transfer d embryons congelés . À notre clinique Anfa Fertility Center (AFC) , 8 (1,38%) grossesses ont été documentées comme extra-utérine. Le risque de GE a été associée à la pathologie tubaire , l’appendicectomie et l’infection à chlamydia. CONCLUSIONS:cette méta-analyse actuelle suggère que la grossesse extra utérine existe dans 1 nombre non négligeable de cas après FIV avec des taux inférieurs aux grossesses spontanées sans diffèrence aucune entre le type d embryon transféré mais avec un risque moindre quand on réalise un transfer d embryons congelés .